3 jours à Stockholm

stockholm-28.jpg

Notre première matinée se passe au camping, car Stockholm nous accueil avec du…, non pas du soleil mais du vent et pas qu’un peu, rafale à 75 km/h ! On en profite pour préparer un peu notre séjour.

Le camping est situé à 10 km du centre après 10mn de marche et environ 25mn de métro.

Le musée Vasa

Départ en début d’après-midi pour le musée Vasa. Ce musée expose le navire Vasa, construit au 17e siècle, entièrement conservé malgré les 333 années passées dans l’eau de la Baltique. Ce navire a fait mieux que le Titanic, puisqu’il a coulé après avoir navigué seulement 300 mètres ! Beau musée, sur 7 niveaux qui permet d’apprécier le Vasa sous tous les angles. Soirée dans Gamla Stan ou vieille ville, l’île historique de l’archipel de Stockholm qui en compte 14.

Aujourd’hui balade dans Sodermalm, l’île qui constitue la partie sud de Stockholm. Un ancien quartier ouvrier devenu branché mais cool, très agréable avec son immense avenue commerçante, ces nombreux parcs, anciennes maisons de bois et ces points de vue sur la vieille ville.

Descente pour un deuxième tour dans la vieille ville, ensuite le quartier de Normalm situé sur la plus grande île. Sur une grande place se déroule le Stockholm street festival qui animera notre soirée.

Dernier jour à Stockholm nous retournons dans Sodermalm, ce quartier sera notre préféré pour sa douceur de vivre et aussi plus authentique que la vieille ville et ses rues bondées de touristes, de restos et magasins en tout genre même si il reste quand même quelques rues sympas.

Retour en bord de mer pour profiter du soleil, boire un café pour Isa et une glace pour moi hé hé. Se sera de courtes durées le ciel est chargé de gros nuages bien sombres, alors quartier de Normalm et ses grands magasins, en plus c’est les soldes. Malgré la fatigue je vois les yeux d’Isa qui pétillent ! Nous pensions passer notre dernière soirée dans Stockholm mais la fatigue nous ferons rentrer au camping.

Stockholm est une ville agréable, mais nous restons un peu sur notre faim. Peut-être est-ce dû à une météo moins ensoleillé ou à l’enchaînement de 4 capitales visitées en un mois ou alors nous en attendions trop.

Voir la galerie photos